Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Développer et financer votre projet

De nombreuses structures vous apportent leur aide en accompagnement, financement et crowdfounding, mise en réseau.

Accompagnement

ATIS

ATIS est une structure d’accompagnement à l’ ESS et l’innovation sociale basée à Pessac. Elle propose deux dispositifs : la « Fabrique à initiatives », dispositif d’incubateur de projets qui recense les besoins d’une collectivité ou d’une entreprise, trouve et accompagne un porteur de projet de la phase d’étude jusqu’à la validation, et l’ « Incubateur d’innovation sociale, qui accompagne pendant 18 mois maximum des porteurs dans le développement de leur projet d’entrepreneuriat social.
atis-asso.org

Coop Alpha

Coop Alpha est une coopérative d’activité et d’emploi (CAE) basée à Lormont, qui propose à des porteurs de projet de tester en grandeur réelle la faisabilité de leur projet, de les accompagner de la phase de validation économique jusqu’à l’étape de création et de pérennisation. Pour cela, ils bénéficient du statut juridique protecteur d’« entrepreneur-salarié » qui vient en sécurisation du parcours de créateur d’entreprise en échange d’une solidarité avec la structure et son réseau d’entrepreneurs.
coopalpha.coop

Coop & Bât

Coop & Bat, basée à Lormont, est une coopérative d’activités et d’emploi spécialisée dans l'écoconstruction et plus largement dans le domaine du bâtiment. Elle est une émanation de Coop Alpha et fonctionne selon les mêmes principes de gouvernance. Coop & Bat est également un acteur dans le domaine de la politique de la ville, avec un ciblage de ses entrepreneurs-salariés parmi les habitants des quartiers prioritaires, ainsi que parmi les bénéficiaires des minimas sociaux.
coopetbat.fr

Maison initiative et entrepreneuriat - Couveuse Anabase

La Maison de l’initiative et de l’entrepreneuriat (MIE), basée à Bordeaux, propose des accompagnements à la création et au développement d’entreprises aux créateurs – repreneurs et un suivi post-création, à destination d’un public de demandeurs d’emploi en priorité. La MIE porte pour cela la couveuse généraliste Anabase, qui permet d’accueillir et de sécuriser les parcours et la création d’activités, via notamment des contrats d’appui au projet d’entreprise (CAPE).
mie-bordeaux.org

Les Premières Nouvelle Aquitaine

Les Premières Nouvelle Aquitaine a pour activité l'hébergement, l'accompagnement personnalisé du projet dans la phase de création et de développement d'entreprises innovantes par le biais d’une offre d’incubation destinées aux femmes entrepreneures. Les projets accompagnés sont des projets de création de services, doivent avoir un potentiel d’innovation (sociale, technologique, sociétal) et un potentiel économique avec la création rapide d’emplois.
bordeauxaquitainepionnieres.org

Financement

Aquitaine Active

Aquitaine active, basée à Bordeaux, est une association de finance solidaire via l’épargne et issue du réseau national France active, qui contribue à développer une offre de prestations de services d’accompagnement et à une mise en œuvre d'outils financiers solidaires et de garanties bancaires pour les structures de l'économie sociale et solidaire ( ESS) et les très petites entreprises ( TPE) du territoire.
aquitaineactive.org

ADIE

L’association pour le droit à l’initiative économique ( ADIE), basée à Lormont et désormais à Talence (Thouars), est un organisme de financement et d’accompagnement à l’initiative économique, œuvrant plus spécifiquement dans le domaine de l’insertion par l’activité économique en permettant la création d’entreprises par des personnes en situation d’exclusion, grâce à l’octroi de prêts d’honneur et de prêts solidaires. Son offre d’accompagnement s’adresse également aux personnes en difficulté économique, notamment dans les quartiers prioritaires à destination des jeunes de 18 à 32 ans avec le dispositif « Créajeunes ».
adie.org

Caisse sociale de développement local ( CSDL)

La Caisse sociale de développement local ( CSDL), basée à Bordeaux, est une association qui œuvre dans le financement sur la Métropole bordelaise de la création, reprise ou développement d'activités économiques pour des personnes sans emploi n'ayant pas ou pas complètement accès au crédit bancaire.
csdl-bordeaux.org

Se financer via le crowdfunding (financement participatif)

Le « crowdfunding », dit « financement participatif » ou encore « sociofinancement » au Canada est une autre façon pour les organisations ou les particuliers de récolter des fonds pour leur projets. Dans la plupart des cas, il s’agit de l’association d’un grand nombre de personnes investissant simultanément un petit montant qui permettent aux porteurs de projets de trouver les fonds demandés.

Ce mode de financement est également un moyen de fédérer le plus grand nombre de personnes autour de son projet.
Le crowdfunding peut revêtir plusieurs formes, selon une activité généraliste, thématique ou localisée :

  • le prêt participatif
  • le financement d’un projet avec ou sans contrepartie financière
  • le financement d’un projet avec prise de participation

Pour plus d'informations:

financeparticipative.org

Se financer via un appel public à la générosité

Il s'agit d'une sollicitation active du grand public pour collecter des fonds fléchés sur une cause spécifique. Les critères pour lancer de type d'appel sont de soutenir une cause d'intérêt général (scientifique, sociale, familiale, éducative, culturelle, sportive, environnementale), et de lancer une campagne publique de sollicitation. La structure à l'origine de cet appel doit le déclarer au préalable et être elle-même enregistrée en Préfecture. Cela a pour effet pour la structure de créer un Compte emploi annuel de ressources (CER), et une obligation d'avoir recours à un commissaire aux comptes au-delà de 153 000 € de dons par an.

Les précisions sur ce type de financement via la générosité sont inscrites dans le décret n° 2017-908 du 6 mai 2017.

Se financier via l'épargne solidaire et l'agrément "Entreprise solidaire d'utilité sociale" (ESUS)

Pour une association, une entreprise, ou toute autre structure, obtenir l'agrément d'Entreprise solidaire d'utilité sociale (ESUS) est non seulement synonyme d'une reconnaissance de son activité dans l'économie sociale et solidaire, mais également de possibilité d'obtenir des fonds issus de l'épargne solidaire (épargne de partage, investissements solidaires, épargne salariale solidaire, ...), c'est à dire de l'argent placé par tout type d'épargnant (bancaire, salarial, ...) à travers une participation financière dans des projets solidaires au quotidien.

Pour devenir une ESUS, des conditions doivent être remplies au préalable:

-le projet de la structure doit s'inscrire dans l'utilité sociale (réponse à un besoin sociétal non satisfait avec un engagement social et/ou durable),

-la charge occasionnée par le projet d'utilité sociale doit avoir un impact significatif sur le compte de résultat de la structure,

-la structure doit mettre en place une politique de rémunération: la moyenne des sommes versées, y compris les primes, aux 5 salariés ou dirigeants les mieux rémunérés ne doit pas excéder un plafond annuel fixé à 124 342 €, correspondant à 7 fois le Smic ; De plus, les sommes versées, y compris les primes, au salarié ou dirigeant le mieux rémunéré, ne doivent pas excéder un plafond annuel fixé à 177 632 € correspondant à 10 fois le Smic,

-les titres du capital de la structure ne sont pas négociés sur les marchés financiers.

L'agrément ESUS se fait "de droit" pour les structures suivantes: entreprises d'insertion ou de travail temporaire d'insertion, associations intermédiaires, ateliers et chantiers d'insertion, organismes d'insertion sociale, services de l'aide sociale à l'enfance, centres d'hébergement et de réinsertion sociale, régies de quartier, entreprises adaptées, centres de distribution de travail à domicile, établissements et services d'aide par le travail (ESAT), associations et fondations reconnues d'utilité publique, organismes d'accueil et d'hébergement de personnes en difficulté.

Pour plus d'informations sur l'épargne solidaire: finansol.org

Se financer via les titres associatifs

Le titre associatif est un outil financier existant depuis 1985, remodelé et mis en valeur dans la Loi n° 2014-856 relative à l'économie sociale et solidaire du 31 juillet 2014 (article 70). Il s'agit d'un outil de renforcement ou de développement des fonds propres pour les associations via une obligation, c'est-à-dire une valeur mobilière sous forme de titre de créance représentatif d'un emprunt.

Le processus est le suivant: un souscripteur se porte acquéreur d'obligations issues d'une association ayant émis des titres associatifs. Ce souscripteur prête donc une somme d'argent à l'association dans le court terme. Sur une période donnée et à l'initiative de l'association émetteur, le souscripteur récupère son argent avec la rémunération des intérêts. Pour l'association, c'est une acquisition de quasi-fonds propres pour démarrer ou développer son projet, pour le souscripteur c'est une rémunération d'un rendement obligataire sur le long terme.

Toutes les associations ne peuvent pas émettre ces titres associatifs. Pour être éligible, il faut:

-exercer une activité économique,

-avoir au moins 2 ans d'existence,

-être immatriculé au registre du commerce et des sociétés (RCS).

Il s'agit d'un outil recommandé aux associations d'une certaine taille et d'un volume économique important, ayant un besoin important en reforcement ou développement de fonds propres.

Pour plus d'informations: lemouvementassociatif.org

Se financer via BPI France

La Banque publique d'investissement (BPI) propose des outils de financement des structures de l' ESS pour financer le développement de leurs projets et l'innovation sociale.

Il existe le Prêt Economie sociale et solidaire (PESS): il s'agit d'un prêt de soutien au développement des entreprises de l' ESS qui finance les dépenses immatérielles et les besoins en fonds de roulement générés par un projet solidaire. Ce prêt intervient obligatoirement en complément d'un prêt bancaire classique ou d'une aide en fonds propres. Les sommes allouées peuvent aller de 10 000 € à 50 000 €, voire jusqu'à 100 000 € si la Région est financeur du projet.

Se financer via la Caisse des dépôts et consignations

La Caisse des dépôts et consignations a lancé en juin 2016 le fonds d'investissement NovESS, en partenariat avec des acteurs publics et privés comme BNP Paribas, BNP Paribas Cardif, CNP Assurances, le Crédit Coopératif, l’Ircantec, la Mutuelle Nationale Territoriale, l'Union mutualiste retraite et l’Établissement de retraite additionnelle de la fonction publique. Ce fonds a pour objectif d'investir 100 000 000 € dans les associations, coopératives, mutuelles et société commerciales de l' ESS au niveau national. Avec une interve,tion à 90% en fonds propres et quasi fonds propres, NovESS cible en priorité des projets solidaires de grande envergure, et s'attache à faire émerger les futures "pépites" de l' ESS.

Réseaux

Chambre régionale de l’ ESS Nouvelle Aquitaine ( CRESS)

La CRESS Nouvelle Aquitaine, opérationnelle depuis mars 2015 sur le territoire et issue depuis février 2017 du rapprochement des CRESS Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes, est la tête de réseau de l’économie sociale et solidaire en région. A ce titre, elle est un appui majeur pour Bordeaux Métropole dans la mise en œuvre de sa politique de soutien à l' ESS et à ses acteurs locaux.

cressaquitaine.org

INAÉ

Dans le cadre de la loi NOTRe et de la fusion des régions, le GARIE, IRIS et l’ URSIE, inter-réseaux de l’insertion par l’activité économique des ex-régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes, se sont engagés dans une démarche de fusion, qui a donné naissance à INAÉ en octobre 2016. INAÉ accompagne les structures de l’ IAE dans leur développement, leur professionnalisation, leurs débouchés (marchés publics, …) et assure un rôle de tête de réseau des SIAE au sein de la Nouvelle Aquitaine.
iae-aquitaine.org

Collectif SIAE Bordeaux Métropole

En parallèle de l’appui d’INAÉ, les acteurs de l’ IAE sur la métropole bordelaise se sont regroupés pour certains dans un collectif spécifique. Ce collectif a pour but de faire connaître davantage les SIAE auprès des acteurs publics, de construire une offre de service adaptée aux besoins des donneurs d’ordres sur le territoire, de valoriser les démarches de responsabilité sociétales en entreprise sur le territoire.
collectif.siae.m@gmail.com