Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Réemploi, mobilité, développement durable et politique de la ville

Réemploi, mobilité, développement durable, politique de la ville : des thématiques soutenues par Bordeaux Métropole dans le cadre de l' ESS.

L’ ESS et le réemploi

De nombreuses structures sur le territoire de Bordeaux Métropole ont pour activité la réutilisation et le réemploi des matières, dans le cadre de l’économie circulaire.

Cette thématique est très récurrente chez les acteurs ESS qui sollicitent la Métropole pour un soutien, d’autant qu’elle a été l’une des 5 thématiques de l’appel à projets ESS de Bordeaux Métropole en 2016.

Les partenariats initiés avec la Métropole permettent non seulement d’appuyer des projets de qualité pour le territoire :

Ces partenariats font aussi intervenir, en appui technique et financier simultané, les services du développement économique et de la propreté et gestion des déchets.

L’ ESS et la mobilité

La mobilité est une des grandes compétences de Bordeaux Métropole, grâce à son rôle de régulateur des transports urbains, mais aussi le développement des modes de transport alternatifs respectueux de l’environnement.

Depuis plusieurs années, certains projets portés par des acteurs locaux de l’ ESS émergent dans le domaine de la mobilité, afin d’innover socialement :

Sur ce point encore, les services opérationnels au niveau du développement économique et de la mobilité coopèrent pour développer les initiatives innovantes dans ce domaine.

L’ ESS et le développement durable

Certains pendants du développement durable sont repris de façon récurrente sur le territoire par les acteurs de l’ ESS, comme la lutte contre le gaspillage alimentaire et le développement des circuits courts d’approvisionnement.

C’est dans cette optique que les services développement économique et nature coopèrent pour développer des projets rejoignant ces deux politiques :

L’ ESS et la politique de la ville

L’ ESS a souvent été comprise comme un outil de réparation économique aux maux dans les quartiers politique de la ville.

Cette vision de l’ ESS est erronée car elle n’est en rien une économie de la réparation, mais au contraire une économie créatrice de richesse et de valeurs, qui est une opportunité pour les entrepreneurs issus des quartiers comme pour les autres entrepreneurs.

Les services métropolitains du développement économique et de la politique de la ville coopèrent ensemble. Il s'agit pour les activités économiques solidaires et leurs accompagnateurs de s’implanter et rester dans les quartiers prioritaires.

Grâce à l'esprit d’entreprise de l’ ESS, l’image des quartiers peut s'améiorer et être valorisée :

  • Prix coup de cœur ESS 2016 attribué à l’Alternative urbaine Bordeaux, avec son offre de circuits touristiques au sein des quartiers prioritaires sur la rive droite,
  • Implantation de l’ADIE dans le quartier de Thouars à Talence ...